Le consentement c'est sexy

Le Consentement dans la Romance

Depuis le temps que je gueule en story, il fallait bien que j’en fasse un post !

Depuis quelques années maintenant je suis très sensible au consentement dans les romances que je lis, surtout les romances érotiques, et force est de constater que pour nombre d’entre elles, le consentement est une notion vague, voire carrément optionnelle.

Or, je ne suis pas d’accord, le consentement est primordial et il est plus que temps qu’on arrête de glorifier les comportement qui ne le respectent pas dans la romance.

Le consentement, je le classe sur une échelle de 1 à 10

1 étant un viol glorifié avec mise en couple à la fin du tome

10 étant une communication saine et claire pour tout acte, langage verbal et non-verbal

Au dessus de 5 c’est des attouchements sexuels non consentits mais avec peu de répercussion (seins, fesses et sexe avec les mains) et en dessous, des attouchements beaucoup plus grave (sexe contre sexe)

Notez que cette échelle ne concerne que les actes qui sont par la suite glorifiés, s’ils sont dénoncés, il n’y a pas de problème.

Après avoir lu un nombre conséquent de romance érotique, j’ai constaté que le bit-lit est le genre où le consentement est le moins respecté. Sous le pretexte de “mâle” non humain, avec des moeurs différent, une grosse autorité d’homme préhistorique, et une vision souvent rétrograde de la femme, les autrices, car ce sont généralement des femmes, nous vendent un fantasme de violence sexuelle dont on se passerait bien.

Non, les attouchements sexuels, ce n’est pas sexy, non avoir peur de son partenaire au moment de l’acte ce n’est pas sexy, et non (bordel) on ne peux pas donner son consentement si on à l’esprit embrouillé par x ou y capacité ou raison. Même si le personnage féminin est prêt à accueillir le personnage masculin, si elle n’a pas donné son consentement intellectuel, ce n’est pas sexy !

Mais Anna, c’est juste des fantasmes, ce n’est pas réel.

C’est vrai, mais malheureusement, tout le monde n’est pas capable de faire la différence.

Et même si certain d’entre vous se diront probablement que c’est une question de bon sens, tu ne peux pas demander à un.e adolescent.e matrixé.e par des livres de romances de faire preuve de bon sens.

Même si vous pensez que ce type de livre ne devrait pas être entre les mains de mineur.e.s, je vous répondrai que c’est bien beau en théorie, mais que la réalité est tout autre. Je citerais Wattpad, la romance érotique n’a absolument aucune protection sur la plateforme, et j’ai lu des choses extrêmement choquantes. Il m’est aussi arrivé de me retrouver face à des gamins de onze ans qui traînaient sur mes livres, or, ils n’avaient rien à faire là. 

Un.e adolescent.e trouvera toujours le chemin, que ce soit de la romance érotique ou du porno, et vu que personne ne semble se soucier de les éduquer correctement dans les écoles ou à la maison, c’est une partie de nos responsablité en tant qu’auteur.ice et lecteur.ice de ne pas accepter ce type de romance malsaine qui glorifie des situations graves et tend à les minimiser.

L’absence de consentement dans certaines romances érotiques participe activement à la culture du viol, à faire fantasmer les femmes sur des relations toxique qui commenceraient avec des violences sexuelles, les pousserait à chercher plus de ces violences et parfois a se dévaloriser ou à accepter des comportements inacceptables. D’autant plus que certaines personnes ayant vécu des violences sexuelles se retrouvent bien trop souvent à marcher en terrain miné alors que ça ne devrait pas être le cas ! La romance érotique, c’est censé être un plaisir, une exploration des sens, pourquoi pas de sa propre sexualité, mais il faut pour ça que ce soit safe.

J’ai beaucoup d’affection pour la romance erotique, c’est mon genre de prédilection, mais je pense qu’il est plus que temps qu’il devienne sain. Il y a tellement de manière d’écrire des fantasme sans passer par la case violence et non consentement !

J’ignore si c’est juste moi qui y fait de plus en plus attention, mais j’ai aussi l’impression que les auteur.ices sont plus attentives à ce qu’iels écrivent et j’espère que l’on va pas à pas vers des romances consenties !
Je ne le répéterai jamais assez, mais le consentement, c’est tellement sexy !

Les relations sexuelles et personelles peuvent être tellement variées et nuancées, arrêtons de glorifier les violences sexuelles pour explorer ce qui fait de la romance érotique tout son intérêt : l’érotisme !

Pour finir, voici une liste de romance érotique où le consentement est respecté, à dévorer sans modération : 

Psi-changeling, de Nalini Singh

Witch and Gods, de Liv Stone

The Love Hypothesis, Ali Hazelwood

Les livres de la Maison d’Édition Addictive

Hadès et Perséphone, Scarlett St Clair

Dark Olympus, Katee Robert

et vous, c’est quoi vos romances safe ? 

Retrouvez le post instagram associé